SPY 3 : FEU NUCLEAIRE
à
INDIAN POINT

page de couv SPY 003 provisoire 4 logo B&N format png.png
A paraitre en septembre 2022

- c'est un hasard incroyable, reprit Marc. Avant hier, il y a eu banal control douanier au péage autoroutier de Gye, sur l'A31 au niveau de Nancy. L'homme qui conduisait était nerveux, et détournait son regard des douanier qui l'interrogeait. Ils ont décidé de fouiller le véhicule.

Ils ont fini par trouver une cache dans le coffre. Qu'elle n'a pas été leur surprise de trouver dedans un drone et deux pains d'explosifs de 500 grammes chacun et de mise à feu à distance. La douane nous a immédiatement alerté et nous a fait parvenir leur saisie.

Le labo est formel : l'explosif est de la tolite* en provenance de l'ex Yougoslavie et provient du même lot utilisé par Mohamed Jaish pour fabriquer sa bombe sale. Pareil pour les détonateurs. Le gars que l'on a arrêté est un habitant de l'agglomération de Montpellier. Il a vingt-deux ans, sans casier judiciaire, pas fiché S. Ses parents viennent de Tunisie, sans histoire; lui est né en France.

On est en train de l'interroger. Pour l'instant il nie tout. Il dit qu'il n'était pas au courant, qu'on lui avait demandé de conduire la voiture jusqu'au Havre. Mais il refuse de dire qui lui a demandé et l'adresse où il devait la conduire. On est convaincu qu'il ment. Et ce qu'il transportait n'augure rien de bon : des explosifs et un drone. C'est sûr que Mohamed Jaish prépare un nouvel attentat.

Karim enregistrait, silencieux, toutes ces informations. 

- tu as raison, il prépare un nouvel attentant. mais c'est étrange, deux pains de tolite comme cela fait, certes, beaucoup de dégâts mais rien à voir en terme d'impact avec l'attentat du Louvre. la présence du drone pourrait indiquer une attaque suicide sur une personnalité.